Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SEANCE DU 7 NOVEMBRE 2017

Séance privée
separateur

Communication courte de Pierre Garrigou-Grandchamp :
Mont-de-Marsan aux XIIe et XIIIe siècles.

Rue Dominique de Gourgues, façade sur la rivièreIl est inutile de chercher dans les ouvrages traitant de l’habitat médiéval en France une allusion à Mont-de-Marsan. L’omission est aussi injuste que compréhensible.
Injuste, car le corpus des demeures du Moyen Âge central conservées à Mont-de-Marsan est consistant, une quinzaine d’individus, dont la majorité appartient à un horizon « roman ». Surtout, il est exceptionnel en ce qu’il constitue, au sud de la Garonne, le seul ensemble cohérent d’édifices dont l’état de conservation permet d’étudier et d’identifier, ou au moins d’approcher, les principales caractéristiques constructives, fonctionnelles et formelles de cette architecture domestique urbaine, en particulier pour la fin du XIIe et le XIIIe siècle. Une telle situation, pour la même époque, ne se rencontre que dans les vallées de la Garonne, à La Réole, et surtout de la Dordogne, à Saint-Émilion. Enfin ce corpus est très remarquable par les expressions formelles adoptées par cet habitat, qui n’ont pas vraiment de semblables dans d’autres villes du Midi.
Le silence observable dans la littérature nationale, voire régionale, n’en est pas moins explicable au regard du petit nombre de recherches approfondies conduites sur cette architecture.

 

 

 

Vue aérienne du front sud du castelnau, du « château » Lacataye à la maison romane du Musée Dubalen Les études consacrées aux demeures de la ville sont peu nombreuses, et les supports retenus pour faire connaître les principaux résultats déjà acquis – qui sont pourtant loin d’être négligeables – ont eu un faible rayonnement, qui n’a pas dépassé l’orbe de la ville ou du département. C’est à cette carence que tente de remédier la présente publication.
Un rapide état des connaissances introduira à une gerbe d’observations présentant une première synthèse sur l’habitat médiéval de Mont-de-Marsan. Elle comprendra les sections suivantes :
1. Éléments d’un corpus, entièrement composé de maisons en pierre
2. Faciès urbain marqué par les rapports entre l’enceinte et les maisons
3. Art de la construction et cadre de vie à Mont-de-Marsan.

 

24bis, rue Maubec : peinture murale

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Portfolio

Plan de l'Atlas historique avec repérage en rouge des vestiges centré (...)

Haut de page