Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SÉANCE DU 12 MAI 2018

Séance privée
separateur

Séance foraine à la Salvetat-Saint-Gilles, présentation du château par Jean-Louis Rebière.

Elévation extérieure du château
Le château de La Salvetat-Saint-Gilles fut construit par Raymond IV, comte de Toulouse entre 1088 et 1096, juste avant son départ pour la première croisade. Il fut conçu comme poste avancée de la défense de Toulouse. Il a été disposé à cet effet sur l’arête d’un promontoire dominant de 90 m d’altitude, situé à proximité de la rive orientale de l’Aussonnelle. Un évènement marquant de l’histoire du château fut la venue des Capitouls qui y siégèrent en fuyant la peste de 1481.

Le XVIIe siècle a laissé une profonde empreinte sur le château en raison des importantes modifications qui lui furent apportées, le transformant en agréable villégiature. Cette rénovation fut poursuivie au XVIIIe siècle, puis au XIXe siècle. Des vestiges de décors du XVIIe siècle y sont encore visibles, comme ceux de la galerie qui fut établie sur la cour, entre les deux pavillons de résidence.

Le château de La Salvetat-Saint-Gilles a été inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques en juin 2006. Le 6 août 2007, il a été classé en totalité parmi les Monuments Historiques.

En 2010, une violente tempête découvrit une part important des couvertures des toitures du château déjà fragilisées par des décennies d’inaction. Les étaiements intérieurs vinrent soutenir les charpentes des pavillons, et des bâches provisoires furent posées dans l’attente des reprises de toitures.

En septembre 2014, la conservation régionale des Monuments Historiques nous chargeait de réaliser des travaux d’office afin d’empêcher la ruine de l’édifice et la perte des décors de la galerie sud du château. En 2016, la commune de la Salvetat-Saint-Gilles devenait propriétaire du château et nous commandait enfin la maîtrise d’oeuvre de la réalisation de travaux d’urgence de stricte conservation en raison d’une importante aggravation des désordres.

L’avant-veille de la remise du dossier de travaux, la charpente du pavillon s’effondrait dans le bâtiment emportant une partie de l’étage attique et crevant le dernier plancher conservé en place au niveau du rez-de-chaussée. Le projet dût donc être remanié en conséquence, prenant en compte ce nouveau dommage.

 

Aujourd’hui, les travaux projetés s’engagent enfin. Ils porteront tout d’abord sur le sauvetage du pavillon ouest dont l’état de ruine progressé dangereusement, nécessitant d’inverser l’agencement des tranches opérationnelles.

Notre présentation du château s’attachera à en montrer les vestiges, dans la limite des possibilités d’accès et de la dangerosité du lieu. Nous présenterons également la façon dont nous avons établi notre projet et la façon dont ont été organisées les interventions pour mener à bien cette restauration de sauvetage, très délicate en raison de la dangerosité des structures.

Muret, le 28 avril 2018
Jean-Louis Rebière, architecte en chef des M.H.

Rendez-vous 11h à La Salvetat-Saint-Gilles sur le parking au pied du château.

Après la présentation du château, nous aurons le plaisir de remettre à monsieur le Maire la médaille de la Société Archéologique du Midi de la France autour d’un apéritif.

 


Haut de page