Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SÉANCE DU 23 OCTOBRE 2018

Séance privée
separateur

Communication longue de Xavier Barral i Altet : « La translation d’une relique de Saint Bertrand à Saint-Bertrand-de-Comminges en septembre 1733 : ce qu’elle nous apprend sur le Moyen Âge  ».

Procession de la relique du Christ, Chronica maiora de Matthew Paris (1247), Cambridge, Corpus Christi College, ms 16, f. 215rLes translations de reliques constituent une pratique liturgique, populaire et identitaire, très fréquente pendant le Moyen Age et jusqu’à nos jours. Il s’agit de cérémonies qui engagent la communauté des chrétiens, générant de grands évènements de foule, qui sont source de foi, mais aussi d’économie. Les miracles qui accompagnent des déplacements à courte ou longue distance font l’objet de récits augmentés de légendes. Les fidèles veulent s’approcher du corps saint lors de son passage, et toucher la chasse, coffre ou reliquaire anthropomorphe qui contient les reliques. Une relation du XVIIIe siècle décrit un transfert de reliques de saint Bertrand à Saint-Bertrand de Comminges en 1733 et permet de rendre visible un événement qui dure plusieurs jours et qui nous fait revivre le Moyen Age.

 

 

Saint-Bertrand-de-Comminges, cathédrale, tombeau de saint Bertrand

 

 

 

 

 

 

 

 


Haut de page