Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SÉANCE DU 09 FEVRIER 2021

Séance privée
separateur

Communication de Stéphane Piques : La poterie peinte du Toulousain et les fouilles nord américaines des sites coloniaux du XVIIIe s.

À partir de la deuxième moitié du XVIe siècle, alors que les guerres de religion affectent le Sud-Ouest français, des potiers de la région toulousaine s’orientent vers la fabrication de vaisselle à décors peints. Des différents centres connus, l’historiographie s’est longtemps focalisée sur celui de Giroussens et ses célèbres plats décorés du XVIIe siècle puis sur celui de Cox probablement plus ancien. Les recherches menées ces 20 dernières années laissent entrevoir une production plus vaste autour de ce dernier lieu en Lomagne, en particulier dans le village de Montgaillard, mais aussi dans les Petites-Pyrénées à Cassagne.
C’est essentiellement sur ce dernier que portera mon propos. Deux lots de tessons issus d’une découverte fortuite et d’une prospection archéologique récente sur l’aire de diffusion de ce centre rendent possible aujourd’hui une meilleure connaissance de cette production décorée commingeoise.
À côté de cette actualité historiographique régionale, la relecture des fouilles menées dans les anciennes colonies françaises d’Amérique de l’époque moderne offre un nouveau regard sur cette poterie peinte. Elle permet de mieux appréhender les évolutions de certains décors et de mieux cerner son abandon. Plus encore, elle montre que cette production, pourtant si éloignée du système monde atlantique, n’en demeure pas moins connectée et en subit son influence.

 

 


Haut de page