Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SÉANCE DU 02 AVRIL 2019

Séance privée
separateur

Communication courte de Bruno Tollon : « La table d’attente  ».

L’expression m’est apparue dans un marché passé devant notaire en janvier 1574 et n’a cessé de m’intriguer. Elle est présente chez Serlio comme chez Philibert Delorme. L’étude va porter sur les variations auxquelles elle a donné lieu. L’usage, attesté très tôt à Toulouse, a marqué toute la production architecturale du temps, dont celle de Dominique Bachelier. De quoi susciter quelques réflexions sur l’intérêt de cette pratique.

Saint-Jory par Ba. Dufit S<sup class="typo_exposants">t</sup>-Jory portail sur cours ca 1560

Communication courte de Jean Catalo : « La question de la faïence de Montauban sur le site archéologique 8 Allées Empereur ». ».

La région montalbanaise a connu un développement spectaculaire des faïenceries à la fin du XVIIIe siècle : à Montauban, Ardus ou Nègrepelisse… Les travaux de l’érudit Edouard Forestié, en 1876, sur ces manufactures servent encore de références pour les collectionneurs et les musées. Cependant, l’identification des produits de ces faïenceries reste très aléatoire.
L’archéologie, jusqu’ici, n’avait pas non plus livré d’éléments de comparaisons, ou des données susceptibles d’illustrer cette activité des manufactures montalbanaises. En 2016, la fouille préventive du site aux 8 Allées Empereur à Montauban, dirigée par Laurent Grimbert (Inrap), a été l’occasion d’aborder cette question par la découverte d’ensembles de céramiques d’époque moderne. Il s’agit de deux lots de poteries totalisant 2560 fragments. Leur examen a permis de rappeler, une nouvelle fois, l’intérêt de la confrontation entre sources documentaires et vestiges archéologiques.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Haut de page