Société Archéologique  du Midi de la France
FacebookFlux RSS

SÉANCE DU 21 MARS 2017

Séance privée
separateur

Deux communications courtes de Catherine Viers :
Nouvelles données sur le château de Garrané (Gers).

Caussade, place du FilLa place du Fil de Caussade est réputée correspondre à l’emplacement du château médiéval, succédant à un noyau primitif ecclésial à l’origine de la ville. L’îlot a été rasé de ses constructions en 1997, à l’exception de deux murs aux parements en moyen appareil de calcaire, soupçonnés d’appartenir au château.
Le futur projet d’aménagement de la mairie risquant d’impacter sur le sous-sol, un diagnostic d’archéologie préventive a été prescrit pour déterminer l’éventuelle présence de vestiges. Quatre sondages ont été ouverts, couvrant 16% de la surface. Ceux-ci ont révélés une occupation médiévale et moderne dense représentée par des constructions en relation avec les murs préservés, mais également en matériaux légers implantés au sommet du comblement d’un puissant fossé. L’interprétation de ces vestiges semble confirmer les hypothèses de formation de la ville de Caussade et devrait prochainement donner lieu à une fouille.

Nouvelles données sur le château de Garrané (Gers).

Le château du Garrané, répertorié comme château Gascon au cœur du comté d’Astarac, est connu pour son implantation sur une ancienne chapelle romane. Maintes fois mentionné et décrit, l’opportunité d’un diagnostic d’archéologie préventive a été l’occasion de préciser, à travers des sondages et une étude du bâti, les différentes phases d’édification de cet édifice et de s’interroger sur une proposition de restitution de l’édifice médiéval.
Château de Garrané

 

 

 

 

 

 


Portfolio

Haut de page